Avatar dicinarca

ULTIME (extrait) Alfredo de Palchi

Branchage sec déjà, je me brise
m’enivrant d’odeurs
branches de tilleuls et d’épices
dans le brasier de chair humiliée qui tourmente
les flammes en guenilles,
âge de désolation et d’infime
bouillonnement du sang qui me disloque
les jambes et m’arrache les yeux

aède antique c’est bien ainsi que je me vois
encore le front altier
pour savourer la perpendiculaire
et jeune blessure qui sépare
l’être du tourbillon externe des feuilles
dans le profond de ton ventre.

21 avril 2004


Traduction inédite d’Angèle Paoli




On April 21 2013 at Ventimiglia, Italy 6 Views






Tag - Cosplay
Loading ...